Matières premières : le café connaît une hausse considérable

Le prix du café s’est amélioré ces derniers jours, particulièrement l’arabica avec une hausse de plus de 10%. Le cours a pu ainsi atteindre son plus haut niveau depuis septembre 2017. Selon Ole S. Hansen, Saxobank, les matières premières issues de l’agriculture ont connu une hausse à couper le souffle de 45% en 2 mois. Cette augmentation du prix du café est due surtout à la hausse de la devise brésilienne. D’ailleurs, elle touchait son plus haut sommet le 13 décembre dernier. Le Robusta était vendu à 1.450 dollars la tonne, à travers le Liffe de Londres. Pourtant, la semaine précédente, cette même quantité correspondait à 1.412 dollars.

En ce qui concerne New York, notamment l’ICE Futures US, la livre d’arabica atteignait les 137,70 cents au lieu de 124,80 cents une semaine auparavant. Le café n’est pas le seul à connaître une hausse. Elle concerne aussi le cuivre. Cet essor est boosté par l’accord commercial que Pékin et Washington s’apprêtent à mettre en place.

Il vient juste de toucher son plus haut depuis mai avec une valeur de 6.214,50 dollars la tonne. Le monde des matières premières s’attend encore à d’autres améliorations, avec l’éventuel accord entre la Chine et les États-Unis qui engendrerait la suppression des droits de douane.

Vous aimerez aussi...