Pétrole : une offre en hausse, mais une demande en baisse

Les cours de pétrole ne cessent pas de tendre vers le bas ces derniers temps. Le secteur est encore frappé par la hausse de production et une demande à la baisse.  À  titre de rappel, selon les statistiques publiées à l’initiative de la DEPF ou Direction des études et des prévisions financières, les prix du Brent environnaient les 72 dollars en août, 74 dollars en juillet, 75 dollars en juin et une hausse intéressante de 77 dollars en mai. Ce département appartenant au ministère de l’Economie et des Finances de Maroc a toutefois mis l’accent sur la hausse des prix du gaz butane à 550 dollars en début août.

Pour ce qui est des engrais phosphatés DAP, les coûts environnent les 430 dollars par tonne en juillet, ce qui correspond à une hausse de 3% sur un mois et environ 25% sur une année. Le futur semble ainsi brillant. D’ailleurs, une augmentation du volume d’importation de l’Inde est attendue, sans négliger les exportations modérées à partir de la Chine.

Cette augmentation concerne également les cours du blé tendre avec une hausse légère de 0,4% en juillet dernier.  Tout comme le pétrole, le sucre brut connaît un recul jusqu’à 258 dollars par tonne en juillet, dont une réduction de 6% sur un mois et de 20% sur une année.

Vous aimerez aussi...