La demande de matières premières doublera dans une quarantaine d’années

Selon le résultat de l’évaluation à l’initiative de l’OCDE et publié dans un rapport, l’exploitation excessive des ressources planétaires donne lieu à une pression plus qu’importante sur l’environnement.

Dans environ une quarantaine d’année, le monde demandera le double des matières premières de nos jours, pour ne citer que le charbon, le calcaire, le bois, les métaux et le sable. La consommation annuelle de matériaux pourrait ainsi grimper à 167 milliards de tonnes, au lieu de 90 milliards pour le cas actuel. Ce chiffre correspond, en effet, à une demande journalière de 45 kg par personne.

La planète risque de ne pas supporter cette hausse, selon l’organisation internationale. L’environnement aura à coup sûr affaire à une pression doublée. Sans doute que la hausse de l’extraction du traitement de matières premières serait à l’origine de la pollution de l’air. Cette action prend différentes formes, dont le traitement de la biomasse, des combustibles fossiles, des minerais non métalliques et des métaux.

Si en 2017, nous étions 7 milliards, en 2060, nous serions environ 10 milliards, soit 3 milliards de plus. L’économie mondiale quadruplera, de ce fait, par rapport en 2011. Certaines ressources seront de plus en plus exploitées, notamment le calcaire, les roches concassées, les graviers et le sable.

 

Vous aimerez aussi...