Chine : les importations de minerai ne cessent de diminuer

En Chine, les importations de minerai ne cessent de diminuer et touchent même leur plus bas niveau ces derniers mois. À noter que cette baisse dure déjà depuis 18 mois. 

Les intempéries constituent les principaux facteurs favorisant la baisse. Elles freinent les livraisons au Brésil. Ces cataclysmes touchent également la production de la société minière Vale SA. Selon les chiffres, les importations de cette matière première principale pour la conception de l’acier correspondaient aux 80,77 millions de tonnes en avril. L’on constate ainsi une diminution de 7% par rapport aux quantités importées au mois de mars, d’après l’Administration générale des douanes.

Durant les quatre premiers mois 2019, les importations faites à l’initiative du pays correspondaient aux 340,21 millions de tonnes. Une baisse de 3,7% par rapport à l’année dernière est alors constatée. Ces faits s’expliquent par la catastrophe frappant le bassin du Brésil qui engendrait la mort des centaines d’individus en janvier. Les exportations de minerai de fer touchent ainsi leur niveau le plus bas.

En ce qui concerne le prix, une tendance haussière est remarquée tout au long du premier trimestre, suite à la baisse des importations. Il atteignait même les 90 dollars par tonne. À cette baisse s’ajoute encore les prix du charbon et du coke qui ne cessent d’augmenter. Ce n’est donc pas étonnant si les aciéries chinoises voient leurs plus-values s’affaiblir.

Vous aimerez aussi...